Le BioRéférences nouveau est arrivé !

Suite à la décision favorable du Comité de programmation de la Convention Massif Central rendue le 17 mars 2021, le Pôle Bio Massif Central et ses partenaires dans BioRéférences ont pu lancer officiellement la troisième tranche de ce projet. Celle-ci devrait se dérouler jusqu’à fin 2022-début 2023.

Une première réunion dès fin mars

Le 30 mars et le 2 avril, les partenaires du projet BioRéférences se sont retrouvés « autour de leurs écrans » pour faire un premier point sur les actions de 2020 et celles à mener d’ici la fin du projet.

Depuis le lancement de ce projet, en 2015, les acteurs œuvrent ensemble pour une production de références technico-économiques durable et adaptée aux besoins des élevages biologiques bovins, ovins et caprins, laitiers et allaitants.

Lors des deux premières tranches, outre la production de synthèses annuelles (disponibles sur l’espca-web du projet : https://bioreferences.bioetclic.org/resultats-du-projet/), l’équipe-projet a travaillé sur des sujets et méthodologies spécifiques : santé animale, références sur les fourrages et cultures, travail en exploitation, systèmes diversifiés, implication des agriculteurs dans la collecte de données… Les structures partenaires vont maintenant s’appuyer sur cette expérience des cinq dernières années pour répondre, dans sa troisième tranche, à l’enjeu-phare de ce projet : co-construire une fabrique commune de références prioritaires pour les ruminants bio à l’échelle Massif Central, et étudier la façon de l’étendre à d’autres productions et la pérenniser.

Plusieurs temps de travail en équipe-projet ou en groupes spécifiques sont prévus d’ici l’été.

Qu’est-ce que BioRéférences ?

Faisant suite au projet Systèmes (2008-2013), lui aussi piloté par le Pôle Bio, le projet BioRéférences vise à lever, à travers une approche collective et innovante, un frein important au développement de l’AB sur le Massif Central : le besoin permanent pour tous les acteurs (de l’agriculteur au décideur public en passant par le conseil, la recherche, l’enseignement ou encore l’aval) de références technico-économiques réactualisées sur les systèmes de production biologiques. Ces références permettent en effet de mieux caractériser ces systèmes et les éléments clés expliquant leur durabilité, leur capacité à valoriser les ressources naturelles, leur adaptation face aux aléas (économiques, climatiques), leurs atouts pour le développement durable (notamment économique) des territoires.

Ce projet de Recherche et Développement est piloté par le Pôle Bio Massif Central et compte une vingtaine de partenaires.

En savoir plus sur le projet